Clôture des assises de la Forêt et du Bois – 400 millions d’euros pour les entreprises

Le 16 mars 2022, Julien Denormandie, Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, et Bérangère Abba, secrétaire d’État chargée de la Biodiversité, ont clôturé les Assises de la Forêts et du Bois. Lancées en octobre 2021, ces assises avaient pour objectif de construire une vision « ambitieuse et partagée pour la forêt française de 2030« .

Les assises ont permis de déterminer 4 piliers pour développer la filière :

Pilier n° 1 : Relever le défi de la connaissance pour dresser un état détaillé de la forêt, suivre et anticiper ses évolutions, et accompagner les propriétaires forestiers dans leurs choix face au changement climatique.

Est prévu notamment le lancement de l’Observatoire de la Forêt dès 2022 pour soutenir les projets de recherches et d’analyse des données forestières.

Pilier n° 2 : Poursuivre et pérenniser les financements dédiés au renouvellement de forêts plus résilientes et riches de biodiversité.

Objectif annoncé : entre 2021 et 2030, mobiliser entre 1,1 et 1,4 milliard d’euros pour le renouvellement forestier.

  • Augmentation de 78 millions d’euros dès à présent de l’enveloppe France Relance de 150 millions d’euros pour le renouvellement forestier
  • Mise en place d’un financement dédié au renouvellement forestier de 100 à 150 millions d’euros par an à partir de 2024 en mobilisant notamment les outils de la finance carbone

Pilier n° 3 : Investir massivement pour assurer l’innovation et la compétitivité de la filière industrielle bois.

Plus de 400 millions d’euros vont être nouvellement mobilisés avec France 2030 dès le mois de mars 2022. Voici quelques actions associées à ce pilier :

  • L’appel à projets « Industrialisation des Produits et Systèmes Constructifs Bois et Biosourcés » sera renforcé de 180 millions d’euros
  • Lancement le 17 mars 2022 de l’appel à projets ‘Biomasse Chaleur pour l’industrie du Bois » doté de 200 millions d’euros afin d’augmenter les capacités de séchage des scieries
  • Création d’un dispositif de 20 millions d’euros pour accélérer la numérisation, augmenter la sécurité et réduire la pénibilité pour les entreprises de travaux forestiers
  • Développement de la contractualisation

Pilier n° 4 : Expérimenter de nouvelles formes de dialogue national et territorial pour la conduite des politiques forestières et pérenniser la dynamique des assises

De nombreuses autres mesures au sein des 4 piliers sont prévues. Ces assises vont permettre de conforter la bonne dynamique de la filière en favorisant sa structuration par le développement de l’amont et de l’aval simultanément. 

Lien vers le dossier de presse et la synthèse des travaux : https://agriculture.gouv.fr/cloture-des-assises-de-la-foret-et-du-bois

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.