Limousin Bois Abouté Feuillus, retour sur une mobilisation régionale qui a permis de lever plus d’1 million d’€

Annexe 1 BP-LBAF- Mai 2012-v4 (2)Annexe 1 BP-LBAF- Mai 2012-v4 (2)

Christian Bouthillon, instructeur de LBAF explique comment Forinvest a su mobiliser la région, les banques et une société de financement pour permettre à ce projet de bénéficier d’un apport de capital de plus d’un million d’euros.

Comment avez-vous connu le projet LBAF ?

Je suis originaire du Limousin. Un jour, le directeur financier du Conseil Régional, connaissant mon engagement chez FBA, m’a demandé si j’acceptais d’examiner le projet LBAF. En effet, la région, via son fonds d’investissement, s’engageait à investir la même somme que les investisseurs de FBA. J’ai donc été amené à me pencher sur la question.

Limousin Bois Abouté Feuillus, comme son nom l’indique transforme des feuillus. Est-ce un critère important à vos yeux ?
C’est un critère déterminant ! Depuis longtemps j’exprime mon inquiétude à propos de l’avenir des feuillus en France. En effet, si le marché du résineux ne se porte pas trop mal en raison de ses qualités intrinsèques et de la progressive mise en place de la deuxième transformation dans ce secteur, on ne peut pas en dire autant des feuillus. Ces derniers occupent pourtant 65% de notre surface forestière et à mon sens la moitié de ce volume reste insuffisamment valorisé. La sylviculture et les scieries spécialisées dans les feuillus ont tendance à se dégrader et la seconde transformation est quasi inexistante. Or LBAF proposait enfin une solution pour valoriser cette essence : le regroupement de quatre scieurs au sein d’une unité industrielle qui transformerait les planches de hêtre en poutres de qualité et de taille standardisée répondant aux cahiers des charges des menuisiers.

Qu’est-ce qui vous a motivé à soutenir ce projet en comité de sélection Forinvest ?

LBAF propose une offre qui répond à une demande. En effet cette entreprise fournit en quantité nécessaire du bois de qualité directement utilisable pour la fabrication d’huisseries intérieures et extérieures. Un produit à base de feuillus français destiné à remplacer le bois exotique ou en provenance d’Allemagne. Après une étude approfondie du marché, nous avons identifié dans la Creuse un menuisier capable d’absorber 80% de la production. LBAF donne ainsi la possibilité de fournir une matière de qualité, locale et facilement exploitable, je n’ai donc pas hésité à soutenir ce projet et son futur dirigeant en Comité de Sélection de Forinvest et j’ai procédé à son instruction approfondie pendant plusieurs mois.

LBAF a finalement bénéficié de 2 millions d’euros, comment en est-on arrivé à une telle somme ?
Tout commence au sein de Forinvest, car sans investisseurs, pas d’abondement du Fonds Limousin ni de prêts accordé par les banques. Le projet a séduit les Business Angels de Forinvest puisqu’au final 27 investisseurs ont accepté de prendre part au projet (dont 12 originaires du Limousin) ! Ensemble ils ont permis la levée de 250 000 euros. J’ai ensuite contacté un ancien camarade de classe, aujourd’hui président d’une société d’investissement – Limousin Participation- afin de lui proposer d’entrer dans l’aventure en complétant l’apport Forinvest avec 50 000 euros supplémentaires. La région, comme convenu a abondé de la somme équivalente (300 000 euros). 600 000 euros sont donc venus s’ajouter aux 400 000 euros rassemblés au préalable par les scieurs. Les banques confiant en ce projet solidement soutenu ont finalement complété le processus par un prêt d’un million d’euros. LBAF peut ainsi commencer à se lancer dans la production avec deux millions d’euros.

Le rôle du BA au sein de Forinvest dépasse donc largement les prérogatives purement financières. Comment définiriez-vous son rôle ?

Effectivement, le Business Angel à travers Forinvest cherche avant tout à améliorer la filière bois. Il n’est pas à l’affut, mais en quête d’une véritable aventure entrepreneuriale et humaine. FBA donne l’opportunité à des hommes de partager une expérience, une passion et un savoir-faire. Un investisseur chez Forinvest débloque des fonds certes mais active également son réseau, met au service du projet ses compétences et soutient l’entrepreneur.

 

 En savoir plus sur Limousin Bois Abouté Feuillu

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.