Celodev, premier investissement en Champagne Ardenne dans la « chimie verte »

Le club de business angels de la filière forêt-bois vient de concrétiser un investissement prometteur dans la région : Celodev. Un projet en phase d’industrialisation et de développement croissant, au  bénéfice de la filière forêt-bois de Champagne-Ardenne.  Gilles Bajul, créateur de Celodev et Hubert Balsan instructeur du dossier pour Forinvest nous expliquent la démarche dans le magazine Forêt de France…

Forêts de France : Monsieur Bajul, vous êtes ingénieur papetier et avez conseillé durant plusieurs années les industries papetière. En quoi Celodev représente aujourd’hui une innovation majeure dans ce secteur ?

G. Bajul : L’industrie papetière cherche plus que jamais à réduire ses coûts, en particulier celui de l’énergie -­‐ représentant 15% du prix de revient du papier -­‐, et à développer de nouvelles caractéristiques de papier. Des traitements enzymatiques des fibres de cellulose répondent depuis peu à ces besoins.

Celodev offre un ensemble de solutions enzymatiques et de services innovants et respectueux de l’environnement. Il permet de réduire le temps de process et la consommation énergétique et chimique, tout en développant certaines caractéristiques physiques du papier (par exemple +15 % sur la rigidité).

Forêts de France : Celodev permet à l’industrie papetière de réduire ses coûts énergétiques et donc ses coûts de fabrication, mais dans quelle mesure votre projet est-il également bénéfique à la filière bois de Champagne-Ardenne ?

G. Bajul : Permettre aux papetiers de réduire significativement leurs coûts de fabrication par des solutions issues de la chimie verte du bois est positif pour tous, les propriétaires peuvent espérer une consolidation de leurs débouchés vers les papeteries utilisant cette solution, et même une meilleure valorisation, d’autre part, le développement de la chimie verte issue du bois pourra être rémunérateur pour les propriétaires forestiers.  Par ailleurs, en parallèle de notre activité pour l’industrie papetière, la filière viticole se penche sur le développement et la production de molécules cellulosiques biosourcées. Celles-ci permettent de réduire significativement le cycle et le coût de l’élaboration des vins. Celodev ambitionne de participer activement à un consortium chargé de développer puis produire ces molécules à partir de fibres cellulosiques peupliers. A travers ce développement, nous participons à la structuration de la filière du peuplier en Champagne-Ardenne.

Forêts de France : Monsieur Balsan, le projet Celodev a été financé par 40 propriétaires forestiers adhérents de Forinvest qui ont investi plus de 300 000 euros. Quels sont les facteurs qui les ont convaincus ?

H. Balsan : Le projet Celodev est un débouché porteur pour la filière peuplier. En Champagne-Ardenne nous avons la ressource mais l’industrie de transformation connaît des difficultés importantes depuis 30 ans or Celodev offre une opportunité de structuration de la filière. Leroy industrie, spécialisé dans la fabrication de contreplaqué recherche des peupliers de grande qualité. Celodev offre quant à lui l’opportunité de valoriser les grumes de moins bonne qualité.

Par ailleurs nous souhaitions accompagner un projet prometteur, en phase d’industrialisation. Christian Leclerc, membre de Forinvest et pilote de ce dossier a travaillé avec Gilles Bajul. Ensemble ils ont découvert des synergies techniques, managériales et commerciales permettant à Forinvest de s’engager dans ce projet avec une assurance de réussite très élevée.

En savoir plus sur CELODEV

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.