Notre histoire

L’histoire de FORINVEST BUSINESS ANGELS : comment tout a débuté ?

 

Le paradoxe de la filière: une ressource importante dans une filière à fort potentiel

Les enjeux de la filière forêt-bois en France sont primordiaux et les chiffres sont probants. C’est une filière stratégique à fort potentiel. Avec près d’1,7 milliard de mètres cubes de stock de bois sur pied et 25 millions de mètres cubes supplémentaires chaque année, la France est le 1er pays forestier de l’Union Européenne. Le poids de la filière est impressionnant : 400 000 emplois, 60 milliards d’euros de Chiffre d’Affaires total dont 1 milliards concernant directement la forêt.

Mais … le bois constitue le 2ème poste de déficit commercial extérieur avec 6 milliards d’euros de déficit. C’est une des seules filières qui exporte des matières premières et qui importe des produits finis, le problème est clair.

L’investissement : la clé de la réussite dans une filière industrielle à besoin de capitaux

Le principal frein au développement de la filière française est le cruel manque d’investissements ! Un tissu industriel vieillissant, des petites unités, constituées par de petites PME familiales ont pour effet de rendre nos industries du bois peu compétitives face aux géants allemands, autrichiens, finlandais…
Les entreprises du bois peinent à investir et les banques ne s’intéressent pas beaucoup à ces activités risquées, capitalistiques et à long cycle d’exploitation.
De nombreuses améliorations sont possibles pour pallier au manque de fonds propres et aux faibles résultats générés.

Des banques frileuses et d’autres financements peu accessibles

Financement bancaire rime souvent avec désillusion ! Les banques sont de plus en plus frileuses, méfiantes pour la plupart, jugent uniquement sur des aspects financiers et ne connaissent pas le secteur du bois. Cette indifférence des banques s’applique parfaitement à celles ayant des centres de décisions éloignés de la ruralité.
Plusieurs autres mécanismes de financement existent et bien qu’ayant le mérite d’exister, ils sont éloignés de la réalité et peu adaptés à la filière. En effet, le fonds scierie, le fonds bois, les prêts participatifs de développement ont des seuils d’intervention trop élevés et les exigences en matière de structure financière sont difficiles à remplir.
Mais … comment combler le fossé de financement ?

Du constat à l’action : Forinvest Business Angels, un réseau national

Fort de ce constat, la Fédération Forestiers Privés de France a initié, le 26 mai 2010, Forinvest Business Angels, une association dédiée aux investissements dans le domaine du bois qui regroupe des forestiers investisseurs pour développer les investissements dans la filière bois et pour son développement en France. L’objectif est de mettre en relation des investisseurs, principalement forestiers, avec des porteurs de projets à fort potentiel de développement dans le domaine du bois. Que ce soit l’amont ou l’aval de la filière, en amorçage ou en développement, Forinvest Business Angels examine rigoureusement tous les dossiers qui lui parviennent.

6 millions d’euros investi dans 23 sociétés depuis la création du réseau

Depuis sa création en 2010, les membres de Forinvest Business Angels ont investi plus de 6 millions d’euros dans 23 sociétés qui ont été accompagnées et suivies par l’Association.

A propos de la forêt privée : 

Une ressource vitale gérée durablement par des acteurs responsables
3,2 millions de propriétaires forestiers gèrent 75% de la forêt française.
500 000 gèrent plus de 4ha chacun représentant 82% de la surface de la forêt privée.
Pour cette majorité de particuliers, la forêt n’est pas l’activité principale (57 % sont des retraités, les autres sont agriculteurs, employés…). La forêt ne remplit des fonctions économiques, écologiques et sociales vitales que grâce à la gestion adaptée assurée par ces propriétaires forestiers.
www.foretpriveefrancaise.com